paranormal-45


Parlez de vos expériences paranormale, de vos recherches aussi, n'ayez pas peur (fantôme, esprit, revenant, légendes, mystère, ovnis,etc....)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» cas d'école
Ven 24 Mai - 0:07 par shirogami

» Ghost bait
Dim 5 Mai - 20:39 par shirogami

» Evil dead
Mer 20 Fév - 22:41 par shirogami

»  L'UNIVERSITÉ DE L’ÉTRANGE
Jeu 24 Jan - 6:58 par micka45

»  Ghost Adventures
Mer 23 Jan - 6:56 par micka45

»  Zone paranormale
Mer 23 Jan - 6:52 par micka45

» Broyeur d'os
Mar 22 Jan - 6:55 par micka45

» the prophecy
Lun 21 Jan - 22:38 par micka45

» UFO video filming on the moon in 2013
Dim 20 Jan - 23:11 par micka45

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Météo
Sondage
Meilleurs posteurs
micka45
 
Kim
 
Miu
 
shirogami
 
CARBO
 
Quileute974
 
Alan
 
jeny45
 
morgan
 
selest
 

Partagez | 
 

 L’EMPRISE (The Entity)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
micka45
Admin
avatar

Messages : 629
Points : 1104
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/09/2010
Age : 38
Localisation : Orléans la source

MessageSujet: L’EMPRISE (The Entity)   Mer 29 Sep - 23:06

L’EMPRISE (The Entity)

Le Dr. Kerry Gaynor et le Dr. Barry Taff ont été les premiers à être approché par Carla Moran pour étudier le phénomène paranormal qu’elle vivait, son récit sera connu par tous et plus tard se retrouvera à l’écran par le film « L’entité » Le Dr. Gaynor a eu la chance de raconter cette histoire dans ses propres mots en donnant une entrevue au magazine d’Omni il y a quelques années….

l’Histoire de Carla Moran

« l’Entité »

C’est en 1974 que Gaynor a commencé à étudier ce qui hantait la ville de Culver en Californie. « Lorsque que j’ai rencontré Barry, nous travaillons pour le Dr. Thelma Moss, mais Barry et moi avons fait la majeure partie des recherches sur ce cas » raconte Gaynor. Le Dr. Moss était un parapsychologiste de l’UCLA qui est maintenant à la retraite.

Gaynor et Taff ont pris un rendez-vous avec Carla Moran à partir de la librairie pour discuter de son cas. Gaynor indique que la première fois qu’ils ont rendu visite à Carla Moran ils y ont fait une entrevue de deux heures. Gaynor savait que Carla vivait quelque chose « J’ai continué à insister » a dit Gaynor. « Enfin, elle a dit qu’un fantôme l’avait violé et battue. On a tellement ris lorsqu’on a quitté sa demeure et j’ai pensé qu’elle avait perdu la tête. J’ai reçu quelque jours plus tard un appel de Carla et elle m’a dit que plusieurs personnes lui rendant visite avaient vu une apparition. »

« Je suis un scientifique et voila comment j’approche les gens. Je ne prends pas leurs histoires au pied de la lettre »

Le cas de Carla Moran devait devenir un des plus célèbre dans l’histoire de la recherche paranormale. Il était si bien doccumenté que même un film fut tournée à son sujet. Ce film parru en 1983 « L’entité » et Barbara Hershey tient le rôle pricipal. Gaynor et Taff on servie de conseillers techniques pour le film.

La deuxième fois que Gaynor et Taff on visité Carla à la maison, certaine chose ont commencé à se produire. Bien qu’ils n’aient jamais vu l’esprit, ils étaient témoin de phénomènes visuels.

« On voyait la lumière changer d’intensité » a dit Gaynor. « ??a se produisait rapidement. Nous essayons de prendre le phénomène en photo mais ceci se passait trop vite et nous arrivions pas à attraper quoique ce soit. Nous prenions des photos avec un Polaroïd et avec un appareil photo 35mm. »

« J’étais à la cuisine entreint de parler au fils de Carla (16 ans) quand le couvert d’un coffre a claqué et qu’une casserole a revolé en dehors du coffre » a dit Gaynor. « Il a revolé et a atterie à environ trois ou quatre pieds du coffre. J’ai immédiatement courru vers le coffre pour voir si il s’agissait d’une supercherie ou que quelqu’un si cachait, mais il n’y avait rien. Et c’est là que tout à commencé. »

Carla Moran c’est mise à crier « l’esprit est juste là » Nous avons pris une photo, mais elle s’est révélé inninterressente en fait l’image était blanchie. Et puis elle a crier à nouveau « il est dans le coin » et à nouveau la photo prise est ressortie blanchie. a ce moment j’ai pensé que l’appareil photo ne fonctionnait pas. Ainsi j’ai pris deux autres photos. Je lui ai demandé si l’esprit était encore là, elle a dit oui. Cette fois la photo a sortie parfaite. Quelques secondes plus tard j’ai pris une autre photo et résultat, image parfaite. C’est alors que nous avons obtenu la photo la plus interressente. Carla a dit, « il est est exactement devant mon visage » Tel étaient exactement ses paroles. Ainsi nous avons pris un projectile et dans la photo vous pouvez voir les rideaux et les boutons de sa robe, mais son visage est entièrement effacé. Nous avons pris une deuxième photo quand elle a dit de nouveau « il est devant mon visage » etonnamment, son visage était effacé encore, mais vous pouviez voir parfaitement le reste.

« La troisième nuit nous avons décidé de commencer par une scéance dans la chambre à coucher » raconte Gaynor. Cependant, les murs de la chambre était recouvert de peinture ébréché et inégale. Certains des colègues de Gaynor disait que la peinture inégale créeraient des images. Ainsi les chercheurs ont couvert entièrement les murs de panneau noir, de sorte que personne ne puisse être induit en erreur. Ils ont également numéroté les cartons noirs avec une orientation magnétique et un nombre. » C’est alors que les lumières sont apparues » a dit Gaynor. Je demandais que la lumière de droite clignote trois fois près du numéro deux pour signifier un OUI et deux fois près du numéro cing pour signifier un NON. Ils clignotairent donc selon mes directives. a ce moment le niveau d’excitation a vraiment augmenté parce que nous avions réellement l’impression de communiquer avec quelque chose d’intelligent. « Mais je craignais que quelqu’un parmis nous nous déjouait en projetant la lumière sur le mur. Ainsi j’ai demandé à l’esprit « Si vous êtes vraiment ici, fait j’aillir la lumière ailleur que sur le mur » Je n’ai pas pensé que quelque chose se produirait. Mais la lumière changea de direction et cessa d’éclairer le mur et c’est mis a floter dans le milieu de la pièce. Elle a commencé à tourner et à se propager dans différentes directions simultanément. J’ai eu neuf photographies prises dans chaque angle de la pièce. »

« S’était extraordinaire, parce que la lumière flotait au milieu de la salle et était dimensionnelle. Il est très difficile de truquer quelque chose comme ça. Si vous projetez une lumière, vous devez la projeter sur une surface plate, vous ne pouvez pas la projeter dans le vide, à moins que vous ayez un système très sophistiqué de laser. » Gaynor dit que ce n’était pas un canular, parce que cette maison avait été par deux fois condamnée par la ville et les investigateurs avaient isolé entièrement la chambre à coucher. Personne ne pouvaient entrer lors de la session de photo. « Ce que nous avons vu n’est pas ce qu’on voit vers le haut de la photographie » dit Gaynor « nous avons vu des boules de lumière, mais pas les arcs de lumière au-dessus de la tête de la femme. » Taff, le collègue de Gaynor, parapsychologiste de Los Angeles et auteur, confirme le témoignage des phénomènes. Taff a décrit les lumières comme étant jaune verdâtre tridimensionnel. « Nous n’avons jamais vu d’arc de lumière. Nous avons vu des boules de lumière » raconte Taff. « Cependant, le 35mm a capturé une psectaculaire photographie montrant des arcs de lumière au dessus de la tête de Carla. »



« Cette photo a été publié par le magasine Popular Photography, le Popular Photography n’avait jamais publié une photographie de fantôme avant » dit Gaynor. « Mais ils ont publié celle-ci. » Cette photographie parru également à l’émission de télévision Sightings en 1992.

Gaynor a raconté qu’il ne pouvait pas débarasser la femme du fantôme qui l’assaillait. « Je ne suis pas un exorciste » a dit Gaynor. « Je recherche les phénomènes et je fais beaucoup de consultation avec ces personnes. »

Carla Moran décrit l’entité qui l’attaque comme étant d’apparence masculine qu’elle n’arrive pas à identifier. Ainsi comment cette femme a t-elle sue que c’était un fantôme? »Puisqu’après que le fantôme l’ai assaillie » a dit Gaynor « Il s’est volatilisé. » … » Il y avait réellement trois apparitions selon Carla » raconte Gaynor. « deux l’auraient maintenu tendis que le troisième la violait » Il était horrible. Elle m’appella au milieu de la nuit en criant, rendu là-bas j’ai découvert qu’elle avait été battu. Ella avait des marques noirs et bleues partout sur son corps. » Mais Gaynor n’était jamais témoins des attaques, ni d’apparitions total. Gaynor a raconté cependant, que lui et plusieurs de ses collègues avaient été témoins d’une formation d’esprit. « Nous avons vu se former le centre d’un corps et puis les épaules sont apparu. La lumière c’est prolongée vers le bas, c’était de couleur verdâtre-blanche. La forme a alors disparu. Tout le monde étaient complètement silencieux et effrayé par ce qu’ils venaient d’observer. Taff ajoute, « après que l’apparition ait disparu, deux jeunes hommes qui nous aidaient dans nos recherches ont tourné de l’oeil et on a du les sortir de la pièce. »

« La question était, est-ce que les attaques étaient faite par une personne ou par un fantôme? » dit Gaynor. « et il n’y a aucun moyen de distinguer les deux. L’apparition n’a pas violer personne d’autre que Carla. Ces attaques étaient très personnellles. »

« Les attaques se produisait seulement très tard la nuit. Pendant une nuit, le fils de 16 ans de Carla, a entendu sa mère crier. Il a accouru dans sa chambre et a vu sa mère jeté sur le lit. Quand le fils l’a rejoinds pour l’aider, quelque chose le frappa sur la tête et l’a jeté au travers de la pièce. Il s’est même cassé le bras. » Gaynor a noté une coïncidence peu commune. Quand le film « L’entité » fut filmé, l’acteur qui jouait le rôle du fils c’est cassé le même bras lors de cette scène particulière.

http://img2.rock-hosting.com/17/entity-wyx.gifCarla Moran a été attaqué environs 15 fois durant les 10 semaines de l’investigation. « Mais elle est devenu plus forte » dit Gaynor. « et elle pouvait être en mesure de se rendre compte qu’elle n’était pas folle et qu’il y avait vraiment eu quelque chose. Elle est devenue plus forte, et à mons avis, elle lui a survécue. »

Carla Moran a déménagé cinq fois, mais l’entité l’a suivie. Par la suite elle a déménagé encore plus loin. « Pendant qu’elle changeait d’endroit » a indiqué Gaynor, « les phénomènes diminuaient, et après deux ans, les attaques se sont arrêtées complètement. »

Gaynor dit qu’il ne se sent aucun besoin de convaincre le monde de croire aux fantômes.

Qu’est devenu Carla Moran

32 ans plus tard qu’en est-il de Carla Moran ? Au dernière nouvelle, qui remonte en 2000-2001, elle subirait toujours certains phénomènes, y compris la sensation d’une présence invisible. Elle n’a pas élaboré là dessus concernant si les assauts sexuels avaient continué. Elle a également dit qu’elle souffrait d’un état médical important, possiblement cancer du pancréas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paranormal-45.meilleurforum.net
 
L’EMPRISE (The Entity)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Montréal sous l'emprise de la sorcellerie!
» Emprise
» emprise i & voie de fait
» Comment échapper à l'emprise des gens malsains
» paranormal entity

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
paranormal-45 :: activité paranormal dans le monde-
Sauter vers: